LE FRANC DJIBOUTI
LES RAISONS DU CHOIX DU CURRENCY BOARD

Jusqu’en 1949, Djibouti appartenait à la " Zone Franc des Colonies Françaises d’Afrique " qui était alignée sur le franc de la métropole. Mais, à la sortie de la seconde guerre, 1945-1949, le franc français n’a cessé de se déprécier et on a décroché de sa parité le franc des colonies.

Dans ce contexte, une large réforme monétaire a été menée dans le Territoire, appelé Côte Française des Somalis (CFS), en mars 1949. L’ambition de la réforme monétaire a été, d’une part, de doter le Territoire d’un taux de change qui répondait à sa spécificité géographique et de favoriser l’émergence locale d’une place financière régionale stable qui pourrait surtout faire pendant aux intérêts économiques britanniques très ancrés dans la sous-région (Yémen, Somaliland et Soudan) et, d’autre part, de se prémunir de la dégradation de la situation en Indochine.

A cette époque, deux devises servaient de référence pour les transactions en Mer Rouge et dans la péninsule Arabique : la Livre Sterling et le Dollar Américain grâce au renforcement du Leadership économique des Etats-Unis après la seconde guerre. Mais, compte tenu des rivalités entre les Britanniques et les Français, le dollar a été privilégié.

Un autre événement explique aussi ce choix. En juin 1945, l’Ethiopie, principal client du Port de Djibouti, procède à une réforme de sa structure monétaire, en instaurant le dollar Ethiopien qui a une parité fixe avec le dollar Américain.

Ainsi, compte tenu de l’éloignement et de l’isolement du Territoire, pour garantir la pérennité de l’alignement du dollar américain et dans le but d’offrir aux opérateurs des conditions de stabilité propres, le Territoire fut doté d’une couverture en devises rigoureusement égale au montant de la monnaie fiduciaire en circulation (soit 20 millions DJF) pour satisfaire toute demande de conversion. L’émission est gagée par un dépôt en dollar américain placé auprès d’une Banque Française : la " French Americain Banking Corporation " à New York. Parallèlement, le privilège de l’émission est confié au Trésor Français.

La valeur du Franc-Djibouti est arrêté à 1 $US = 214,392 DJF et, à la date du 17 mars 1949, la Côte Française des Somalis a cessé d’appartenir à la Zone Franc.

Entre 1949 - 1973, la parité du Franc-Djibouti n’a été modifiée qu’à 2 reprises (en 1971 et 1973, dates de dévaluations du dollar US) : le Franc-Djibouti s’est réévalué. La dernière parité est restée inchangée depuis un quart de siècle.