Avis d'Appel d'Offres National

Developpement

La surprenante renaissance de la Somalie
2012-06-19 Les Echos

Vingt et un ans après la chute de Siad Barre, la Somalie est-elle en train de renaître de ses cendres ? « The Economist » parle désormais de « surprenante Somalie ». Certes, les immeubles, les routes n'ont toujours pas été reconstruits dans ce pays qui n'a pas connu de bombardements massifs mais une guerre à l'arme légère depuis 1991. Mais cela fait maintenant dix mois, souligne le magazine britannique, que les milices islamistes des Shabab ne sont pas réapparues à Mogadiscio. Elles évoquent une « retraite tactique », mais dans les faits elles ont été chassées par une force de l'Union africaine. Pour le journal, « il n'y a pas de responsables dont le nom pourrait être associé à la renaissance de la capitale, mais nombre de signes évidents ». Selon Dahabshiil, la plus importante firme de transfert d'argent de Somalie, les flux financiers ont augmenté de 20 % depuis le début de l'année. L'aéroport de Mogadiscio, reconstruit grâce à l'aide de la Turquie, accueille désormais 3 vols internationaux par jour, au lieu de 2 par semaine il y a dix mois. Les loyers sont en forte hausse et les courtiers en or, surtout des femmes, sont revenus sur le marché de Hamar Weyne. De même, la Somalie tente de construire des institutions politiques. La situation est toujours fragile mais la mobilisation internationale semble jouer en sa faveur. Le 10 juin, Mogadiscio a même accueilli le secrétaire d'Etat adjoint pour les Affaires africaines, Johnnie Carson, le premier responsable américain de ce niveau à se rendre dans ce pays depuis les années 1980.