Avis d'Appel d'Offres National

Investissement

La Chine double ses crédits à l'Afrique
2012-07-19 Le Point

Pékin va investir pour un total de 20 milliards de dollars dans les infrastructures, l'agriculture et l'industrie en Afrique.

Le président chinois Hu Jintao a annoncé jeudi que son pays allait doubler ses crédits au continent africain, pour un total de 20 milliards de dollars, afin de soutenir les infrastructures, l'agriculture, l'industrie manufacturière et le développement des PME. Ces prêts, dont le président chinois n'a pas précisé sur quelle durée ils s'étendaient, traduisent la présence grandissante de la Chine en Afrique où elle multiplie les investissements, notamment dans les matières premières nécessaires à la poursuite de la croissance de la deuxième économie mondiale.

Pékin, qui accueille jusqu'à vendredi la 5e conférence ministérielle Chine-Afrique, avait annoncé des prêts au continent noir de 10 milliards de dollars lors de la dernière conférence Chine-Afrique, à Charm el-Cheikh en Égypte en 2009. Le président Hu a ouvert la conférence en présence du chef de l'État sud-africain Jacob Zuma, du président du Bénin et de l'Union africaine Boni Yayi ainsi que du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon. Les échanges commerciaux entre la Chine et le continent africain ont atteint l'an dernier 166,3 milliards de dollars, en hausse de 83 % par rapport à 2009, d'après le ministère chinois du Commerce, selon lequel la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Afrique.

Hu Jintao a également annoncé que son pays allait continuer à augmenter son aide à l'Afrique en assurant la formation de 30 000 personnes, en offrant des bourses à 18 000 étudiants et en envoyant 1 500 personnels médicaux sur place. L'aide chinoise à l'Afrique a augmenté de 60 % depuis 2009, avait indiqué mardi le porte-parole du ministère du Commerce Shen Danyang, mais sans fournir de montant. Les investissements directs chinois en Afrique ont également progressé de 60 % depuis 2009 pour atteindre 14,7 milliards de dollars à la fin 2011, selon la même source, qui a précisé que plus de 2 000 sociétés chinoises avaient des investissements sur le continent. Les conférences ministérielles Chine-Afrique (FOCAC) se déroulent tous les trois ans depuis l'an 2000.