Le ministre de l’Economie et des Finances reçoit une délégation de la Banque du COMESA (ZEP)
2012-07-30 MEFID

Le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, reçoit dans son cabinet le Président de la Banque de la ZEP (COMESA), M. Admassu Tadesse, accompagné de son directeur du département juridique, M. Premchand Mungar.

L’entrevue s’est déroulée en présence notamment du Ministre délégué au Budget, M. Amareh Ali Saïd, du Ministre délégué au Commerce, M. Abdi Ilmi Achkir, ainsi que du secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, M. Simon Mibrathu.

Le Ministre a exposé le contexte économique prévalant dans notre pays. Le dynamisme économique reflète l’émergence de Djibouti comme hub logistique régional avec un fort développement des activités portuaires, des bâtiments et travaux publics (BTP) et du tourisme qui s’est accompagné d’un afflux important d’investissements directs étrangers (IDE).

Ces investissements ont connu une importante hausse passant de 3,3 MUSD en 2000 à plus de 234 MUSD en 2008 avant de descendre à 92 MUSD en 2011.

Le constat a valu au ministre de préciser par la suite que la croissance soutenue de l’économie nationale de ces dernières années ne suffit pas pour l’instant à inverser durablement le phénomène de la pauvreté.

"Aujourd’hui, la République de Djibouti se trouve confrontée à un double défi de renforcement des infrastructures par le biais d’une mobilisation de ressources extérieures et de viabilité de sa dette. Notre pays éprouve des difficultés pour la mobilisation des ressources pour les secteurs de production notamment la pêche, le tourisme, le logement, l’énergie, les ressources minières, etc", a déclaré en substance M. Ilyas Moussa Dawaleh.

Le ministre de l’Economie et des Finances a fait part ainsi à ses interlocuteurs le souhait de voir la Banque de la ZEP accompagner la République de Djibouti dans le financement de ses projets de développement en matière de logement, d’énergie renouvelable, d’industrialisation et des transports.

En réponse, le président et directeur exécutif de la Banque de la ZEP a indiqué que celle-ci offre des opportunités de financement à des coûts compétitifs pour les pays membres du COMESA.

Enfin, M. Admassu Tadesse a réaffirmé la volonté de l’institution financière du COMESA de jouer un rôle prépondérant dans la réalisation des projets d'infrastructure régionaux, qu’il s’agisse des ports, des chemins de fer, de l’énergie ou de l’eau.