Avis d'Appel d'Offres National

Banques

Banque Saba à Djibouti Le vent en poupe
2012-10-09 La Nation n°197

Edition_197_pic_6

Le secteur bancaire djiboutien connait une embellie ces dernières années. Et la filiale locale de la banque Saba a su depuis 2006 tirer son épingle du jeu. Dimanche dernier, le directeur général de la banque Saba à Djibouti, Salah Karman, a tenu un point de presse dans son bureau. Le banquier a d’emblée souligné que les travaux de construction de la tour Saba sont en phase de finalisation. L’édifice, qui sera prochainement inauguré, est une propriété de la banque. S’étalant sur une superficie de 4.500 mètres carrés, la tour Saba abritera plus de quarante(42) appartements.

Le projet en question et le futur siège social de la banque islamique Saba ont coûté la bagatelle d’un milliard de nos, francs.

Le montant de l’investissement reflète la vitalité de cet établissement de crédits dont le démarrage des activités remonte au mois de juin 2006.

La Saba s’est fixée comme objectif de contribuer à l’essor économique de la République de Djibouti.

En effet, elle participe depuis juin 2006 au développement socio-économique du pays en appliquant les règles et les principes islamiques dans ses transactions financières et bancaires.

Dans cette optique, elle a joué un rôle important dans la démocratisation de l’accès au système bancaire et la promotion du secteur de l’habitat dans la capitale.

"En six ans d’activités, le nombre de nos clients s’est multiplié par dix et nous sommes l’une des rares banques où les membres font des bénéfices conséquents sur leurs dépôts chaque année", a indiqué en substance M.Salah Karman.

Le banquier a par ailleurs évoqué les projets immobiliers de sa maison mère qui devraient couvrir la demande grandissante en logements, appartements et bureaux des nationaux, des expatriés et des investisseurs étrangers qui affluent vers ce havre de paix et de stabilité qu'est la République de Djibouti.

"Quant au nouveau siège de notre banque à Djibouti, cet investissement rentre dans le cadre de la pérennisation des activités de la banque Saba à Djibouti », a martelé avec insistance M. Salah Karman.

Parlant des produits financiers de son établissement de crédits, le banquier les a qualifiés d’accessibles et d’innovants.

Pour cause, la Saba a ouvert une agence le long de l’avenue Cheick Houmed ou l’ex avenue 13.

Elle compte 3 guichets automatiques, l'un installé au siège même de la banque, les deux autres se trouvant respectivement aux supermarchés Nougaprix et Bonaparte.

Elle prévoit d’augmenter le nombre de ses guichets automatiques implantés dans la capitale.

Au jour d’aujourd’hui, elle serait la seule banque commerciale de la place à disposer des guichets automatiques qui acceptent plus de quinze cartes électroniques internationales selon les confidences recueillies auprès de M. Salah Karman.

C’est dire combien la Saba a le vent en poupe en République de Djibouti.