Djibouti / Union Européenne

Un dialogue politique fructueux
2013-06-16 La Nation

Z3gosc%3d&expires=1524490926

Le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, M. Mahamoud Ali Youssouf et son collègue en charge de l’Economie et des Finances, Ilyas Moussa Dawaleh ont coprésidé avec le Chef de la Délégation de l’Union Européenne, une réunion de haut niveau sur le traditionnel dialogue politique entre la République de Djibouti et l’Union Européenne.

La République de Djibouti et l’Union Européenne entretiennent d’étroites relations qui touchent des domaines aussi variés que la politique, l’économie ou la coopération sur les questions régionales.

C'est l’impression qui se dégageait de la réunion qui s’est tenue hier matin au siège de la Diplomatie Djiboutienne.

Une rencontre de haut niveau qui s’inscrivait dans le cadre du traditionnel dialogue politique annuel entre Djibouti et Bruxelles.

De part et d’autre de la table ronde, le Chef de la Diplomatie Djiboutienne, Mahmoud Ali Youssouf et son collègue du MEFIP, Ilyas Moussa Dawaleh alors que le Délégué des 27, M. Joseph Sylva était accompagné de plusieurs ambassadeurs des pays de l’UE accrédités à Djibouti avec résidence à Djibouti ou non.

Il faut noter également la présence de hautes personnalités côté djiboutien tels que le Secrétaire Général du MAECI, M. Mohamed Hassan et le Directeur des Relations Multilatérales, M. Guelleh Idriss Omar.

Tout au long de leurs discussions, les deux parties ont pu examiner l’état de la coopération entre Djibouti et Bruxelles et en particulier le partenariat politique et économique.

Il faut dire que dans le premier round de leurs discussions, les deux parties ont abordé le volet de la politique intérieure et notamment les dernières élections législatives de février.

Un évènement majeur qui aura fortement marqué et réconforté la conduite des Djiboutiens et Djiboutiennes en matière de bonne gouvernance et de démocratie, et ouvert de belles perspectives pour l’avenir politique du pays et de la nation djiboutienne.

Dans un second temps, la réunion a pu aborder le partenariat économique entre Djibouti et l’UE.

Il s’agissait en l’occurrence de revoir l’état des Investissements Directs Etrangers (IDE), mais aussi le Fonds Européen de Développement (FED) ainsi que les différents projets de grande envergure en cours de réalisation dans les domaines des énergies renouvelables et de l’Eau.

Finalement, c’est la politique régionale qui a fait le lit des discussions.

A ce titre, les deux parties ont soulevé la situation actuelle dans la région et en particulier la Somalie et le travail remarquable de l’AMISOM, l’IGAD et son rôle positif dans la région ou encore la question du différend frontalier entre Djibouti et l’Erythrée ainsi que la médiation du Qatar.

Il faut dire que cette rencontre qui s’est déroulée dans un climat de confiance mutuelle et d’engagement réciproque, a permis de dégager une convergence de vues entre Djibouti et Bruxelles.

Les deux parties se sont engagées à relever le niveau de coopération économique et technique qui les lie.