Djibouti/UE

La rencontre Dawaleh-Pielbags à Bruxelles
2011-12-15 La Nation n°247

Ilyas

Conduite par le ministre de l'Economie et des Finances, chargé de l’Industrie et de la Planification, M Ilyas Moussa Dawaleh, une mission djiboutienne a séjourné du lundi 12 décembre au mardi 13 décembre derniers à Bruxelles en Belgique. Cette visite de travail s'inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat et des liens de coopération entre la République de Djibouti et l’Union Européenne.

En sa qualité d’ordonnateur national du fonds européen de développement(FED), le ministre de l'Economie et des Finances, chargé de l’Industrie et de la Planification, M. Ilyas Moussa Dawaleh, était à la tête de la délégation nationale qui s'est rendue du lundi 12 décembre au mardi 13 décembre derniers à Bruxelles en Belgique.

Celle-ci comprenait notamment son collègue de l’Energie et de l’Eau, M. Fouad Ahmed Ayé, le directeur des financements extérieurs au MEFIP et ordonnateur national délégué du FED, M. Almis Mohamed Abdillahi, et le chef de service des études de l’ONEAD, M. Houssein Ali Hassan.

La mission à été accueillie par l’ambassadeur de Djibouti à Bruxelles et pour le Bénélux, M. Badri Ali Bogoreh. Cette visite fait suite au séjour du commissaire européen au Développement, M. Andris Pielbags, qui remonte au 05 juillet 2011.

Elle s'inscrit dans le cadre du renforcement du partenariat et des liens de coopération entre la République de Djibouti et l’Union Européenne.

…Une rencontre au sommet. La rencontre au sommet de ce séjour bruxellois a été celle entre le ministre de l'Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, et le commissaire européen au Développement, M. Andris Pielbags.

L’entrevue a essentiellement porté sur le contexte de sécheresse à Djibouti, la problématique de la sécurité alimentaire, le projet d'eau potable et de l’énergie renouvelable (P.E.P.E.R.), l’état de la coopération entre Djibouti et l’Union Européenne, et la situation politique régionale.

Les deux personnalités ont fait un tour d’horizon sur les questions d’ordres économiques et sur les réformes entreprises par les autorités nationales.

Le ministre de l'Economie et des Finances a évoqué la situation macroéconomique de Djibouti et la stabilité des grands agrégats économiques. Il a ainsi exposé l'état des relations et le partenariat avec le FMI à travers la F.E.C (facilité Élargie de Croissance).

S’agissant de la coopération européenne, M. Ilyas Moussa Dawaleh a présenté la programmation du 9ème et 10ème FED, notamment l’appui apporté à la République de Djibouti d’une allocation de 43,10 millions d’euros dont les grands secteurs de concentration sont l’eau, l’assainissement et le transport et d’une autre allocation de 40 millions d’euros au profit de l’énergie et de l’eau.

A cet égard, la délégation djiboutienne à salué la motivation et l’engagement de l’équipe de la délégation de l’UE à Djibouti et des services à Bruxelles et a rappelé les efforts communément engagés dans des délais limités afin d’avancer de manière concrète sur un agenda portant sur la sécurité alimentaire, la sécheresse ainsi que la préparation et le montage technique et financier du projet de Production d'Eau Potable et d'Energie Renouvelable (P.E.P.E.R.).

L’enveloppe du projet, d’un montant environ de 80 millions d’euros essentiellement sous forme de subvention (don), fait l'objet d'une mobilisation des ressources du P.I.N. (programme Indicatif National) et du P.I.R. (Programme Indicatif Régional). La phase contractuelle de ce projet est programmée pour avril 2012.

Il importe de souligner que le projet P.E.PE.R permettra d'assurer aux populations l’accès à une eau potable à un prix abordable et socialement soutenable. Cette initiative nationale soutenue par l'UE s'inscrit pleinement dans l’INDS, et aux objectifs des OMD, avec en ligne de mire la réduction de la pauvreté dans le cadre du développement durable.

…Des questions régionales, financières et de coopération. La délégation nationale à également rencontré les responsables de la direction Afrique de l'UE. Les visiteurs djiboutiens se sont entretenus avec leurs hôtes européens des questions d’ordre régionale, financière et de coopération mais également politique.

Le ministre Ilyas Moussa Dawaleh a saisi l’occasion pour mettre en exergue que l'engagement des autorités djiboutiennes en faveur de la Somalie est au cœur des actions du gouvernement et de la politique du Président de la République, M. Ismaïl Omar Guelleh.

Il a invité l'U.E. et la communauté internationale à accroître son action au profit du T.F.G. tout en investissant parallèlement dans les régions de la Somalie comme le Somaliland.

La mission djiboutienne n’a pas manqué de rappeler l'engagement de Djibouti au profit de la Somalie avec l’envoi programmé fin décembre d'un bataillon djiboutien qui sera détaché à Mogadiscio ainsi que l’appui dispensé à la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre la piraterie (opération ATALANTE) et de la lutte contre le terrorisme.

Sur la stratégie de développement national, le ministre Ilyas Moussa Dawaleh a indiqué que celle-ci est basée sur l'intégration régionale et se veut en phase avec la stratégie de l'UE sur la Corne de l'Afrique avant de préciser les perspectives de croissance de l’économie djiboutienne qui s'annoncent avec les développements actuels au Sud-Soudan.

Il a sensibilisé ses interlocuteurs européens sur le renforcement de l'intégration régionale de la Corne de l'Afrique à travers le financement des projets d'infrastructure.

À ce titre, il a soulevé la nécessité de compléter le financement du projet de route Djibouti-Berbera du 6ème FED.

Le grand argentier du pays a également exhorté l'UE de financer le développement des infrastructures routières au Sud Soudan afin de consolider le corridor djibouto-éthiopien et la place de Djibouti comme « hub » régional des services et échanges commerciaux pour la sous région.

Il a enfin apprécié les efforts de l'U.E. à travers le projet d'interconnexion électrique (centre de DISPATCHING en cours) avec l'Ethiopie et à invité l'UE à continuer d’appuyer les efforts de Djibouti dans le domaine de l’énergie éolienne.

Enfin, des précisions ont été apportées sur les grandes orientations et la programmation du 11ème FED qui sera axé sur le développement des infrastructures, le volet économique et commercial.