IPC à Djibouti

Une progression de 1,5% en juin 2013
2013-07-22 DISED

Ipc

Les prix des légumes ont subi en juin 2013 une flambée sans précèdent et particulièrement ceux des tomates, d’oignons et d’aubergines vendus au kg ont respectivement enregistré de forte hausses de 128% ; 18,7% et 32%.

En juin 2013, le niveau général des prix à la consommation a connu une forte hausse de +1,5% contre+0,6% enregistrée le mois précédent. La progression du niveau général des prix est essentiellement due à la hausse de 2,6% des prix de la fonction de consommation «Produits alimentaires et boissons et tabacs ». Les fonctions de consommation «Biens et services divers » et «Ameublement, équipements. Ménagers et entretien courant maison» avec respectivement une baisse de -0,7% et -0,1% n’ont pas inversé la tendance haussière de l’indice au cours de ce mois.

La hausse observée au niveau de la fonction de consommation «Produits alimentaires et boissons et tabacs» est à attribuer à la forte progression des prix des postes « légumes frais» (+41,9%); « Huile et graisse » (+5,2%) ; «légumes secs et oléagineux » (+0,4%).

La progression des prix est en rapport avec le renchérissement de +4,6% des produits alimentaires. Ce sont les légumes frais importés d‘Ethiopie qui ont connu des mauvaises récoltes créant une pénurie de forte ampleur sur les marchés djiboutiens.

Les prix des légumes ont subi une flambée sans précèdent et particulièrement les prix des tomates vendue au kg ; oignons et aubergines ont respectivement enregistré de forte hausses de 128% ; 18,7% et 32%. La hausse exceptionnelle a concerné l’ensemble des légumes frais dont le poids dans le panier de la ménagères est élevé et représente plus 15% des produits alimentaires.

Les produits qui ont eu une forte contribution à la hausse de l’indice sont les tomates (+128,6%) ; l’oignon frais rond(+18,3%) ; la chou laitue (+10,3%) ; les carottes (+12,6%) ; les poireaux (+17,5%) ; les Légumes secs (+1,3%), les aubergines» (+32%) ; les huiles de table (+6,4%) et le the noir (+11,8%). Parmi les produits qui ont enregistré une baisse, on peut citer les céréales non transformés (-2,2%), la pomme de terre (-11,8%) ; les sels et épices (-2,1%) ; les viandes» (-1,2%) ; les fruits frais» (-0,8%) et les laits (-1,7%).

Au niveau de la fonction de consommation «Biens et services divers », la baisse enregistrée est à attribuer à l’augmentation de -1,7% des prix du poste «articles pour soins corporels ».

Par ailleurs, la fonction de consommation «Logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » a enregistré une hausse de 0,1% en relation avec l’augmentation de 8,4% des prix du poste « autres combustibles solides ».

Les prix des autres fonctions n’ont pas connu de variations significatives de prix au cours du mois de juin 2013.