Avis d'Appel d'Offres National

Arabie Saoudite

Ryad lance un méga-projet de métro
2013-07-29 Le Parisien

Arabie_s

L'Arabie saoudite a accordé à trois consortiums internationaux la réalisation du métro de Ryad, un méga-projet de 22,5 milliards de dollars, conçu pour décongestionner la circulation dans une ville de 6 millions d'habitants. Le projet de métro de six lignes, prévu sur 176 km, vise à faciliter la vie dans la capitale dont le nombre d'habitants devra augmenter à 8,5 millions dans 10 ans.

Un consortium conduit par le géant américain Bechtel Corp s'est vu attribuer la réalisation de deux lignes du métro pour 9,45 milliards de dollars. Un deuxième consortium, dirigé par la compagnie espagnole de construction FCC et impliquant des groupes français, sud-coréen et néerlandais doit réaliser trois lignes du métro pour 7,88 milliards de dollars (5,9 milliards d'euros). Une ligne d'un coût de 5,21 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros) a été confiée à un troisième consortium conduit par l'italien Ansaldo.

Le groupe français Alstom, qui fait partie du consortium mené par l'espagnol, a précisé que la part du projet lui revenant s'élève à plus de 1,2 milliard de dollars (900 millions d'euros) . Une option portant sur la maintenance du système pendant dix ans est également prévue et la signature formelle du contrat devrait intervenir d'ici deux ou trois mois.

Le projet prévoit aussi des dessertes de bus pour mettre en relation les arrêts du métro aux différents quartiers de la capitale, et les autorités ont annoncé à cet effet l'acquisition de plus d'un millier de bus.

Le métro de Ryad, dont les travaux de construction doivent démarrer au premier trimestre de 2014 et durer 56 mois, fonctionnera à hauteur de 20% à l'énergie solaire.

Interdit aux femmes seules ?

On ne sait toujours pas, pour l'heure, si le métro sera accessible aux femmes seules. Actuellement, elles ne peuvent pas conduire et elles ne sont autorisées à emprunter les rares bus qu'en compagnie d'un proche. Les femmes désirant se déplacer en voiture doivent être accompagnées d'un membre de leur famille ou d'un chauffeur.

L'Arabie saoudite, riche pays pétrolier, est engagée, à coup de milliards de dollars, dans divers projets pour développer et moderniser ses infrastructures dans le domaine du transport, notamment ferroviaire. Une ligne de chemin de fer a été ainsi mise en service en 2010 à La Mecque pour permettre aux pèlerins de se déplacer entre cette ville et les autres Lieux saints de l'islam à Mina, Mouzdalifah et Arafat.

Un métro est également prévu à La Mecque. D'un coût estimé à 16,53 milliards de dollars (12 milliards d'euros), l'ouvrage devra être doté de quatre lignes couvrant au total 182 kilomètres. Jeddah, la capitale économique du royaume, sur la mer Rouge, envisage de se doter d'un métro léger surélevé chiffré à 5,6 milliards de dollars.