Avis d'Appel d'Offres National

Warka Bank Djibouti

Le chef de l’Etat préside la cérémonie d’inauguration de la filiale de Warka Bank à Djibouti
2011-12-24 ADI

Warka_g

Le chef de l’Etat, M. Ismail Omar Guelleh, a présidé aujourd’hui la cérémonie inaugurale de la filiale de Warka Bank à Djibouti, en présence notamment du Premier ministre, M. Dileita Mohamed Dileita.

L’événement a regroupé, outre le gouverneur de la banque centrale de Djibouti, M. Djama Mahamoud Haid, le directeur général de Warka Bank, M. Hichem Ben Turkia, plusieurs membres du gouvernement, ainsi que des ambassadeurs et représentants du corps diplomatique et des organisations internationales.

Dans un discours prononcé à cette occasion, le gouverneur de la banque centrale, M. Djama Mahamoud Haid, a indiqué que "cette deuxième cérémonie de coupure de ruban d’une institution bancaire en l’espace de deux semaines témoigne de la vitalité du secteur financier en particulier et de notre économie en général".

"Warka Bank créée en 1999 a su développer un réseau dense d’agences en Irak et a ouvert des succursales au Liban et en Jordanie", a-t-il précisé, avant de souligner que "cette banque ambitionne d’étendre son réseau à Djibouti et compte introduire des innovations majeures pour étoffer l’offre des produits et services bancaires destinés au public".

La société Warka entend également, a-t-il dit, "se positionner en république de Djibouti et dans la sous-région pour contribuer au renforcement des échanges commerciaux avec les pays arabes".

Selon lui, "la banque centrale de Djibouti continue d’agir avec force et constance dans ses orientations et ses directives pour que le secteur financier, conformément à la volonté du gouvernent, joue un rôle moteur et soit à même de soutenir la croissance économique et d’aider à la réduction de la pauvreté".

"Je peux aussi vous assurer, M. le président de la république, que les banques de la place me confirment que c’est aussi leur objectif de jouer un rôle économique plus important pour contribuer à la création de la richesse nationale et, par conséquent, à l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens", a déclaré en substance le gouverneur de la banque centrale.

C’est pourquoi, selon ses propres termes, "la banque centrale de Djibouti s’engage à les motiver et les accompagner dans cette volonté."

M. Djama Mahamoud Haid a enfin rappelé que "la banque centrale de Djibouti continuera à travailler étroitement avec les acteurs financiers pour encourager l’accès au financement des ménages notamment des couches les plus vulnérables de la population".

De son côté, le directeur général de Warka Bank, M. Hichem Ben Turkia, a précisé que "cette inauguration constitue un événement majeur dans l’histoire de la Warka Bank, un grand tournant pour notre groupe dans les premiers pas que nous effectuons au continent Africain et dont Djibouti constitue la première étape et la plus importante".

Selon lui, "Warka Bank est la première banque privée en Irak au capital 100% Irakien et opère avec 125 agences sur la totalité du territoire Irakien".

"Quand nous avons décidé, a-t-il dit, de nous introduire en Afrique, notre choix pour Djibouti a été décidé après plusieurs études qui nous ont fait découvrir les multiples atouts de ce pays."

Ces atouts se traduisent à ses yeux notamment par "une monnaie forte et stable, une stabilité politique, une position géostratégique libre sur le monde extérieur, un système de télécommunications performant, et enfin l’existence d’une structure portuaire aux potentialités".

Parmi les principaux projets que son groupe entend réaliser à Djibouti, le directeur général de Warka Bank a cité la création, dans un futur très proche, d’une nouvelle société à la zone franche.

Il s’agit, selon lui, non seulement d’une initiative dont les retombées seront très importantes, mais qui est de nature à attirer l’attention des investisseurs étrangers sur les nombreuses opportunités qu’offre Djibouti.

"Nous espérons que l’arrivée de Warka Bank sur la place financière djiboutienne va contribuer à transformer davantage le paysage bancaire en le rendant plus compétitif et en y introduisant une plus grande diversité de produits et services financiers, dans le respect de lois internationales et de la réglementation de la banque centrale de Djibouti qui n’a cessé de nous apporter son soutien et ses conseils", a-t-il indiqué enfin.