Investissement étranger

le chinois Shanghai Touchroad va construire un aéroport et des hôtels de luxe
2014-01-30 Africatime

Premier_minis

Le gouvernement de la République de Djibouti a annoncé, le 28 janvier, la signature d’un accord avec le groupe chinois Shanghai Touchroad International pour la construction d’un nouvel aéroport et d’hôtels de luxe sur les îles de Ras Syan et des Sept Frères, dans le nord du pays. Les hôtels, dont le nombre n’a pas été divulgué, sont destinés à accueillir des touristes fortunés, selon l’agence de presse Chine Nouvelle. L’accord paraphé par le Premier ministre djiboutien, Abdoulkader Kamil Mohamed, et le PDG du groupe chinois, He Liehui, prévoit également construction d'un chantier naval à Obock (Nord) et l’installation du siège régional de Shanghai Touchroad International à Djibouti.

Pour le président de l'Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti, Aboubaker Omar Hadi, présent à la cérémonie de signature de l’accord, le choix de Touchroad d’installer son siège régional à Djibouti s'explique par la «stabilité « politique qu’offre le pays , sa position géostratégique et son économie libérale».

Ancienne colonie française, Djibouti bénéficie d'une position stratégique hors pair à l'entrée de la mer Rouge, le long d'une des voies maritimes les plus fréquentées au monde.

Shanghai Touchroad International Group opère déjà dans une vingtaine de pays africains dans plusieurs secteurs, dont le négoce des produits de base, l'exploitation des ressources minières et le tourisme.