Signature convention de financement

Signature d’une convention de financement de 300.000 Euros relative au Fonds d’Etude et de Renforcement des Capacités (FERC) entre Djibouti, la France et l’AFD
2014-03-25 ADI

Le ministre de l’Economie et des Finances, M. Ilyas Moussa Dawaleh, le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), M. Ignace Monkam Daverat, et l’Ambassadeur de France à Djibouti, M. René Forceville, ont co-signé ce mardi une convention de financement de 300.000 Euros relative au Fonds d’Etude et de Renforcement des Capacités (FERC).

La convention signée aujourd’hui servira à financer des études et expertises dans les secteurs de l’éducation, du développement des infrastructures urbaines, y compris dans les secteurs de l’énergie, de l'électricité, de l’eau et de l’assainissement.

Cette convention de financement prend le relais d’un précédent fonds d’études approuvé celui-là en 2008. Ce dernier avait permis entre-autres la réalisation de l’étude sur la construction sur financement de l’AFD d’un collège d’enseignement moyen à Balbala, lequel a ouvert ses portes en septembre 2013. Il a également permis l’étude de faisabilité du projet d’appui à l’Education et à la Formation Professionnelle qui a fait l’objet d’un concours de l’AFD accordé le 13 novembre 2013 et dont la convention de financement devrait être signée bientôt.

Ce fonds a aussi permis l’étude relative à l’aménagement et la réalisation d’équipements sociaux dans le quartier de Wahlé Daba, à Balbala. Les équipements sociaux en question ont été inaugurés par le Président de la République, le 16 janvier dernier.

Signalons enfin que dans le court terme, l’AFD et Djibouti signeront plusieurs autres conventions de financement, dont une convention de subvention de 6 millions d’Euros destinée à appuyer le secteur de l’éducation et de la formation professionnelle, ainsi que d’une autre convention de subvention de 2,5 millions d’Euros en co-financement du projet d’exploration géothermique du Lac-Assal.

Ces différents concours traduisent l’engagement de la France à contribuer au développement socio-économique de la République de Djibouti et à l’amélioration des conditions de vie des populations.