FED

Pas de hausse du taux directeur de la Fed avant 2014 (enquête)
2012-01-04 Les Echos

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) devrait maintenir son taux directeur quasi nul jusqu'en 2014, indique une enquête auprès des spécialistes en valeur du Trésor publiée mercredi. Selon cette enquête réalisée par la Fed elle-même, 60% de ces établissements qu'elle retient pour l'assister dans la mise en oeuvre de sa politique monétaire jugent que la prochaine hausse de taux aux Etats-Unis aura lieu après le 31 décembre 2013: pour 15% des sondés au premier trimestre de 2014, pour 45% après le 31 mars de cette même année. Ce résultat est tiré d'un document synthétisant les réponses à un questionnaire que la Fed envoie avant chacune de ses réunions de politique monétaire aux 21 banques et sociétés de courtage auxquelles elle accorde le statut de spécialiste en valeur du Trésor. C'est la première fois que la Fed publie les résultats de cette enquête, conformément à une décision annoncée début décembre et procédant de sa volonté affichée "d'augmenter la transparence" sur son action. En l'occurrence, l'enquête a été réalisée entre le 2 et le 5 décembre en prévision de la session du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) ayant eu lieu le 13 décembre. Le taux directeur de la Réserve fédérale définit le niveau des taux d'intérêts sur le marché du prêt interbancaire au jour le jour. La Fed le maintient dans une fourchette de fluctuation allant de 0 à 0,25% depuis décembre 2008 et s'est engagée à la maintenir "exceptionnellement bas" jusque mi-2013 au moins si les circonstances l'exigent. La banque centrale américaine avait franchi mardi une nouvelle étape dans sa politique de transparence en annonçant la publication prochaine de prévisions sur l'évolution de son taux directeur, alors que ses dirigeants restent très partagés sur la politique à suivre. Ces prévisions sur le taux que les membres du FOMC jugeraient "approprié au quatrième trimestre de l'année en cours, et des quelques années suivantes, ainsi qu'à long terme" seront publiées quatre fois par an, à compter du 25 janvier.