Banque Centrale de l'Australie

L'Australie maintient son taux directeur au niveau historiquement bas de 2,5%
2014-05-06 Les Echos

La Banque centrale australienne a maintenu mardi au niveau historiquement bas de 2,5% son taux directeur, invoquant une amélioration de l'activité dans les secteurs non-miniers, futurs moteurs de la croissance dans un contexte de déclin de l'extraction de minéraux. Ce taux est en vigueur depuis août 2013. Dans un communiqué quasi identique à celui d'avril, la Banque de Réserve d'Australie (RBA) anticipe une "période de stabilité" pour le loyer du crédit. "De l'avis du directoire, la politique monétaire est pertinemment articulée pour soutenir une croissance durable de la demande et les chiffres de l'inflation conformes à la cible", indique l'institut d'émission. La hausse des prix sur un an s'est établie à 2,9% en mars, dans le haut de la fourchette de 2 à 3% fixée par la RBA. Le dollar australien s'est apprécié à 93,12 cents américains après l'annonce sans surprise de la Banque centrale, contre 92,82 cents juste avant. Selon le gouverneur de la RBA, Glenn Stevens, les indicateurs les plus récents révèlent une "croissance modérée" de la consommation, la construction de logements neufs devrait enregistrer une forte hausse dans les mois à venir et "les exportations augmentent". "Dans le même intervalle de temps, les dépenses d'investissement dans le secteur des matières premières devraient diminuer de façon significative", a-t-il ajouté. Les investissements dans le secteur minier, qui ont assuré la croissance vigoureuse de l'Australie ces dernières années, ont passé leur pic avec le ralentissement de la croissance chinoise en particulier, et la hausse des cours, et le pays doit maintenant trouver d'autres relais de croissance. Les dépenses publiques devraient reculer avec un effort budgétaire important promis par le gouvernement conservateur tandis que Glenn Stevens n'entrevoit pas de baisse notable du chômage avant un certain temps. Le taux de chômage était de 5,8% en mars.