ADDS / BAD

Des projets pour améliorer les conditions de vie
2014-05-12 La Nation

Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, l’agence Djiboutienne de développement social a organisé samedi dernier à Arta une réunion de concertation avec les comités de la région d’Arta, sur le financement des associations porteuses des microprojets. Financés par la Banque Africaine de Développement et mis en œuvre par l’ADDS, ces microprojets axés sur la lutte contre le chômage et la précarité, concernent le réapprentissage des jeunes déscolarisés et leurs formations professionnelles. L’agence Djiboutienne de développement social (ADDS) a parrainé samedi dernier à Arta une réunion avec les comités de la préfecture et du conseil régional d’Arta, sur la concrétisation d’un projet de financement des associations porteuses de microprojets. Lors de cette réunion, le comité régional d’Arta a soumis à l’ADDS une liste de 12 associations porteuses de microprojets, pour que l’Agence valide les plus crédibles. Ces microprojets initiés par l’ADDS, ont pour objectif de combattre la précarité des jeunes déscolarisés et de subvenir aux besoins des ménages vulnérables. Cette journée a vu la participation du préfet d’ Arta Atteyeh Wais Bouh , du président du conseil régional, Omar Djama Odowa, du directeur général de l’ ADDS Mahdi Mohamed Djama, du directeur du développement social, Dirieh Farah Souldan ainsi que des membres de la préfecture et du conseil régional. Le directeur du développement social de l’ADDS a dans une brève allocution mis en lumière l’impérieuse nécessité de travailler de concert (population, préfecture et conseil régional) afin d’améliorer les conditions de vie des populations locales. ‘’Pour ce qui est de l’ADDS, elle apportera son savoir-faire pour la réussite de ces projets’’ a-t-il dit. Lors de ces assises de samedi dernier, plusieurs associations de la région d’Arta, ont dévoilé des propositions intéressantes comme la formation à la couture et la broderie pour les jeunes filles, des formations d’électriciens bâtiments mais aussi la formation à la pêche et à la cuisine, etc. Enfin avant de clore les travaux de ces assises, le Président du conseil régional d’Arta, se disant « satisfait » des projets initiés par l’ADDS, a dit souhaiter que ces microprojets créent de l’emploi à Arta.