1er Sommet d’affaires Canada-Afrique

Le Président de l’APZF à Toronto
2014-09-22 Africatime

Djib_port_

Le président de l’Autorité des ports et des zones franches, Aboubaker Omar Hadi, a fait une participation remarquée la semaine dernière au premier sommet d’affaires Canada-Afrique qui s’est tenu à Toronto. Le président AOH qui a été convié à ce sommet en tant que conférencier a prononcé un discours dans lequel il a mis en exergue l’importance pour l’Afrique d’un réseau de transport combinant les ports, les chemins de fer et l’aviation. Le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches, Aboubaker Ahmed Hadi, a participé du 15 au 18 Septembre dernier au premier sommet d’affaires Canada-Afrique de Toronto. Le Président de l’APZF qui a été convié à ce sommet en tant que conférencier a prononcé un discours lors de ce sommet. Dans son allocution, Aboubaker Hadi il a mis en exergue l’importance pour l’Afrique d’un réseau de transport qui combine les ports, le rail et l’aviation. ‘’Ils font partie intégrante de la chaine d’approvisionnement et jouent un rôle important dans le développement du continent africain’’, a déclaré le président de l’Autorité des Ports et des Zones Franches de Djibouti. A la fin de son discours, le Président de l’APZF a enchainé avec une présentation détaillée des méga projets actuellement en cours à Djibouti. Ce Premier sommet d’affaires Canada-Afrique a vu la participation de 500 délégués comprenant des représentants d’entreprises, des responsables gouvernementaux de haut niveau, y compris des ministres canadiens et africains. Le Canada reconnait l’Afrique comme continent à forte opportunité de croissance du 21ème siècle. Ce sommet a été une excellente occasion pour l’Afrique et le Canada et de jeter les bases d’un partenariat et de coopération. Pendant son séjour à Toronto, M. Aboubaker Hadi a tenu diverses réunions avec des dirigeants canadiens représentant les entreprises les mieux notées allant de l’ingénierie des infrastructures au financement des investissements. Les représentants des entreprises canadiennes n’ont pas manqué d’apprécier les efforts de Djibouti quant au perfectionnement de son réseau de transport. Les sociétés d’ingénierie et de technologie du Canada sont réputées pour leurs qualités de fabrication haut de gamme et sont présentes partout dans le monde. Elles ont commencé, récemment, à accorder une attention particulière aux marchés des pays émergents et sont déjà engagées dans des projets d’infrastructure et d’exploitation minière dans des pays africains comme ‘’Allana Potash’’ en Ethiopie et à Djibouti. Le directeur du Conseil canadien pour l’Afrique a remercié le Président de l’APZF d’avoir présenté Djibouti aux investisseurs et aux entreprises canadiennes. Il a exprimé son souhait de visiter Djibouti dans un avenir proche à la tête d’une délégation commerciale.