Avis d'Appel d'Offres National

Port de Djibouti

Société Djiboutienne de Gestion du Terminal Vraquier/Solid International : Une semaine pour rénover 16.000 m2 de surface portuaire
2014-10-16 La Nation

La Société Djiboutienne de Gestion du Terminal Vraquier (SDTV) a organisé hier au Sheraton une cérémonie de présentation du projet de rénovations de 16.000 m2 de surface portuaire dans l’enceinte du Port de Djibouti(SA) qu’elle vient de lancer.

L’occasion pour les experts et les ingénieurs de l’entreprise exécutante, la Solid International, de faire un large tour d’horizon sur les aspects techniques et le mode opératoire de ce chantier qui doit être exécuté en un temps record d’une semaine.

Depuis son implantation dans notre pays en 2007, la société Djiboutienne de gestion du Terminal Vraquier (SDTV), filiale de la Al Amoudi Charity Trust, connait une expansion fulgurante et se développe de manière exponentielle.

Ses capacités de tonnage, évaluée à 400.000 tonnes en 2007, s’établisse aujourd’hui à quelques 2.000.000 de tonnes par an. Ceci s’explique par ses investissements colossaux dans les infrastructures du Port de Djibouti (SA) afin de répondre à une demande sans cesse croissante du trafic de marchandises en transit et à destination de notre marché intérieur.

Des investissements diversifié et vitaux notamment dans les lignes d’ensachages supplémentaires doublant la capacité de mise en sac, mais aussi dans les équipements mobiles, les entrepôts et la modernisation des ateliers, et enfin des contributions sociales notamment pour les dockers avec la fondation Al Amoudi “ Charity trust fund “. En termes de chiffres, la SDTV représente quelques 300 employés permanents et une moyenne de 20.000 journées de dockers par mois. La société organise régulièrement des formations pour ses employés dans les domaines de la sécurité et de l’environnement ainsi que sur la conduite des engins mobiles et des grues.

C’est donc pour accroitre et améliorer l’environnement et la qualité du cadre de ses activités que la haute direction de la SDTV a choisi d’engager un chantier de rénovation des chaussées de la surface portuaires qu’elle exploite mais aussi de larges bandes annexes sous la responsabilité du Port de Djibouti (SA).

Un projet de réfection des surfaces bitumées souffrants de défaillances et causant des nuisances aussi bien dommageable pour les travailleurs que pour l’environnement. Ainsi, la SDTV s’est lancé dans ce projet afin d’améliorer la qualité des surfaces durs réservées à la circulation des gros engins et des poids lourds desservants les quais et les hangars ainsi que les espaces d’entreposage des produits et des marchandises débarquées ou en attente d’embarquement vers les navires et les cargos à quai.

C’est donc pour relever cet important défi, que la SDTV a fait appel à une société dont le savoir-faire et la technicité avérée avait déjà été éprouvés dans plusieurs pays à travers le monde.

Il s’agit de « Solid International » qui est une société par actions égyptienne établie en 2013. Les fondateurs de la société disposent d’une grande expérience dans le domaine des matériaux de construction chimiques modernes depuis 1983.

Ainsi ‘Solid International’ a réussi à améliorer les produits de stabilisation du sol principalement utilisés depuis plus de 25 ans dans le monde entier. Les œuvres de Solid vont au bénéfice des utilisateurs de la route, offrant une solution de réduction des coûts de construction de la route pour les développeurs et les entrepreneurs. Solid a également développé la qualité de vie dans l’amélioration des infrastructures dans les zones résidentielles en établissant un réseau de routes à grande capacité qui exigent le moins d’entretien possible.

Dans le projet actuelle, la SDVT a réussi à renégocier les termes du contrat la liant avec la Solid International et concernant la réfection d’une surface de plus de 16.000 m2 dans l’enceinte portuaire.

Ainsi, les dirigeants des deux entreprises ont établi une facture globale de près d’un millions de dollars et demi US, soit le demi-tarif d’un tel contrat aux conditions du marché de la construction des routes et des gros œuvres. Le plus remarquable dans ce projet, c’est forcément le délai d’exécution de ce chantier qui ne doit pas excéder une courte semaine. Cela afin de ne pas gêner l’activité portuaire qui souffrirait obligatoirement d’une réduction de la mobilité des engins roulants et des gros porteurs.

Selon les hauts responsables de la SDTV, la convention passée avec la Solid International, doit permettre à l’entreprise égyptienne de pouvoir faire son entrée dans le marché de la construction Djiboutienne et apporter son savoir faire au gouvernement et aux entreprises partenaires.

Les ingénieurs et les experts de la «Solid International » sont largement revenu hier matin sur le savoir faire et les gros chantiers à leur actif de par le monde. Ils ont également mis en lumière, les matériaux et la qualité des produits chimiques destinés à améliorer et accroitre la résistance des surfaces bitumées qu’ils vont construire dans l’enceinte portuaire.

C’est ce que nous ont confirmé encore une fois les dirigeants de la SDTV dans un entretien qu’ils nous ont accordés dans leurs locaux et ce en présence des représentants et responsables de la « Solid International ». Le vice-président directeur général de la SDTV, M. Mohamed Soulaiman Al Wahabi et les responsables de l’administration et de l’exploitation, MM. Ahmed Hanif et Franco Palandri, nous ont expliqué que sous l’impulsion de la ‘Al Amoudi Charity Trust’, maison mère de la SDTV dirigée par Cheikh Abdoulrahman Al Amoudi, la SDTV était engagée à accompagner la dynamique d’expansion et d’accroissement des infrastructures portuaires de la RDD.

Ainsi, la SDTV était prête à s’engager dans la construction de nouvelles infrastructures pour participer aux activités d’exploitations et booster le trafic portuaire. Une politique à visée aussi bien commerciale que sociale qui consiste à donner une plus grande portée économique et sociale à notre pays.

Une politique qui s’est déjà traduite dans la réalité et qui continue encore de jour en jour à accroitre l’efficacité du trafic et des activités portuaires. « L’investissement d’une enveloppe subséquente de plus de 1.5 millions de Dollars US dans ce projet sans aucune contrepartie ni participation des autorités portuaires demeure la meilleure illustration de l’engagement de la SDTV à apporter une assistance économique et commerciale à notre pays », a notamment déclaré M. Mohamed Souleiman Al Wahabi, qui s’est dit fier de ce geste fort.

Cette action n’est qu’un premier geste et augure d’un autre train de mesures dans ce même sens, a renchéri le directeur administratif, M. Ahmed Hanif. Celui-ci a réaffirmé que la SDTV était toujours prête à mettre du sien pour soulager les difficultés d’intégration des jeunes diplômés et des chômeurs dans le marché de l’emploi.

Il a rappelé en ce sens, les stages de formation offerts aux étudiants de l’UD et des centres de formations techniques…etc. Il a rappelé que la SDTV était toujours mue par les directives et les engagements de la Al Amoudi Trust Fund qui soutien le développement socioéconomique de la RDD.

De leurs côtés, les ingénieurs et les experts de la SOLID International ont apporté des éclairages sur les aspects techniques et les matériaux utilisés dans la réfection des 16.000 m2 de surfaces rénovées dans l’enceinte portuaire.

Ils ont insisté sur le renforcement de la résistance et de la durabilité des nouveaux produits chimiques et des matériaux utilisés qui permettront de lutter contre les effets néfastes pour l’homme, les matériels et pour l’environnement.