Des industriels marocains reçus à la primature

Les géants marocains EMTYCO et FINATECH GROUP s’engagent à investir à Djibouti
2014-11-02 La Nation

Le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed a signé hier, à la primature, un protocole d’accord pour plusieurs projets d’extensions d’infrastructures et d’énergie avec les PDG de deux importants holdings marocaines en l’occurrence, EMTYCO et FINATECH GROUP.

Le Premier Ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a reçu hier, à la primature, Mohamed Lamrani et Abdelwahab Bensouda, respectivement PDG des holdings marocaines EMTYCO et FINATECH GROUP. Introduit auprès du Premier Ministre, par le conseiller du président de la République en charge des Infrastructures, Dirieh Hachi Youfis, ce premier entretien entre le PM et ses hôtes a été l’occasion de finaliser les derniers points d’un protocole d’accord conclu entre les deux parties en fin de matinée. A noter également la participation du directeur de cabinet du Premier ministre, M. Youssouf Aouled à la rencontre.

Dans leurs échanges avec le Premier ministre, les membres de la délégation d’investisseurs marocains ont tour à tour mis en avant leur volonté de montrer leur engagement aux côtés de leurs frères Djiboutiens pour créer de la valeur ajoutée et un écosystème local favorable au développement économique de Djibouti.

Notons au passage que ces holdings marocaines sont très actives dans les secteurs des investissements de capitaux bancaires ou encore, de l’énergie et des mines.

A l’issue de ce premier entretien, la délégation des investisseurs marocains a procédé avec le Premier ministre, à la signature d’un protocole d’accord destiné à sceller une entente avec les autorités Djiboutiennes dans le cadre d’un partenariat Sud-Sud.

Pour mémoire, la cérémonie de signature de cet accord a vu la participation côté Djiboutien, du ministre du Budget, Bodeh Ahmed Robleh, de son collègue à l’Energie, Ali Yacoub Mahamoud et de la Secrétaire d’Etat au Logement, Amina Abdi Aden.

Ce protocole d’accord porte entre autres, sur plusieurs projets d’extension d’infrastructures, dont notamment un projet portant sur une double interconnexion électronique avec l’Ethiopie. Il prévoit également un projet de création d’une unité de fabrication de poteaux électriques en bétons pour l’éclairage public.

Dans le domaine de l’Energie, les deux parties s’engagent à concrétiser la construction d’une centrale électrique thermique et solaire.

Quant aux projets d’infrastructures, ils sont tout aussi ambitieux et importants et vise entre autres, l’extension de la cimenterie de Djibouti ainsi que la construction de l’aéroport Ras-Syan mais aussi des projets de logements sociaux et enfin l’aménagement de zones constructibles.

Une visite des infrastructures portuaires… Pour rappel, la délégation d’investisseurs marocains avait été accueillie par les autorités portuaires à leur arrivée sur le sol national.

L’occasion pour eux de prendre acte des grands chantiers de développement engagés dans le pays qui représentent autant d’opportunités d’investissements et de découvrir de visu les infrastructures portuaires de haut standing et le dynamisme de l’activité portuaire et du commerce transfrontalier.

A ce titre, les responsables des Autorités des Ports et Zones Franches de Djibouti ont présenté à leurs hôtes, les grands chantiers portuaires, aéroportuaires et ferroviaires du pays. Des éclaircissements qui ont porté sur l’ensemble de ces méga projets d’une valeur totale de 9,7 milliards de dollars US.

Par ailleurs, il est important de souligner le poids économique et financier de la holding marocaine EMTYCO qui est composée de deux importantes filiales.

EMTYCO INDUSTRIE, leader marocain dans le domaine des capacités de production des pylônes pour lignes moyennes et hautes tensions, des pylônes GSM, mais aussi des charpentes métalliques et dispose d’une capacité de production de 1.700 tonnes par mois.

Et AGUILAR& SALAS MAROC, sa seconde filiale, qui domine quant à elle le marché espagnol de la fabrication«d’échangeurs tubulaires thermiques » (appareil permettant de transférer la chaleur d’un corps à un autre), fréquemment utilisés dans l’industrie pétrolière, pharmaceutique ou encore pour les centrales électriques. Le groupe possède également deux banques.