République de Djibouti / Banque Mondiale

Signature d’un protocole de financement de 2 millions de dollars
2014-11-08 La Nation

Dans le cadre de son séjour djiboutien, le directeur Pays de la Banque mondiale, Hartwig Shaffer, a été reçu hier en audience au cabinet de la Primature par le Premier ministre, Abdoulkader Kamil Mohamed.

Les deux hommes ont discuté des conditions propices au renforcement de l’environnement national des affaires. Toujours dans la même matinée d’hier, le banquier international s’est rendu au cabinet du Ministère de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie. Ilyas Moussa Dawaleh et le visiteur ont entériné la signature d’un protocole d’accord à l’issue de leur entretien. D’un montant de 2 millions de dollars américains, l’enveloppe va servir au financement du projet de gouvernance pour le développement du secteur privé.

Le Premier ministre Abdoulkader Kamil Mohamed a reçu hier au cabinet de la Primature le directeur Pays de la Banque Mondiale, Hartwig Shaffer. La rencontre est intervenue dans le cadre de la mission de travail du banquier international à Djibouti. Elle s’est déroulée en présence de la représentante-résidente de la Banque mondiale à Djibouti, Homa Zohra Fotouhi, du directeur de cabinet de la Primature, Youssouf Aouled, du directeur en charge des financements extérieurs au Ministère de l’Economie et des Finances, Ali Mohamed Ali Gadileh.

Le visiteur a ainsi évoqué l’objet de son séjour djiboutien auprès du Premier ministre. M. Hartwig Shaffer effectue une mission de supervision des projets soutenus par la Banque Mondiale en République de Djibouti. Citons notamment le projet des filets sociaux de sécurité à Damerjog, le PREPUD au Quartier 7 visant la réduction de la pauvreté urbaine et le PRODERMO à Tadjourah. Dans ce cadre, le responsable de la Banque mondiale est amené à s’entretenir avec les autorités nationales avant de procéder à la conclusion d’une nouvelle convention relative au financement du projet intitulé « Gouvernance pour le développement du secteur privé ». A cet égard, le Premier ministre et son hôte ont discuté des conditions propices au renforcement de l’environnement des affaires au niveau national.

Toujours dans la même matinée d’hier, M. Hartwig Shaffer s’est rendu au cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie. M. Ilyas Moussa Dawaleh lui a réservé un accueil chaleureux sous les regards de son secrétaire général, Nouh Omar Miguil, du directeur aux financements extérieurs, Ali Mohamed Ali, et de la représentante-résidente de la Banque mondiale à Djibouti, Homa Zohra Fotouhi.

A l’issue de leur entretien, le ministre et le banquier international ont entériné la signature d’un protocole de financement. D’un montant de 2 millions de dollars américains, l’enveloppe est destinée au projet de gouvernance pour le développement du secteur privé.

Il s’agit pour ses instigateurs de doter par ce biais le secteur privé djiboutien des moyens de ses ambitions afin qu’il puisse remplir son rôle moteur dans la consolidation de la croissance et la création d’emplois.

L’octroi de ce financement vient appuyer les efforts du gouvernement dans sa lutte contre le chômage et la pauvreté. Un double défi qui figure parmi les priorités de la stratégie nationale de planification prospective, plus connue sous l’appellation de « Vision Djibouti 2035″.

Rappelons enfin que Djibouti a pu améliorer deux années de suite sa position au classement Doing Business. Le pays émarge au 155ème rang mondial dans l’édition 2015 du classement Doing Business.