INVESTISSEMENT

Opportunités d’investissements à Djibouti : Un intérêt britannique qui se confirme
2015-02-22 ADI

L’un des objectifs de la récente visite de travail de Simon Day, chargé d’affaires de l’ambassade britannique en Ethiopie, est la préparation de la venue d’une mission commerciale du Royaume-Uni en avril 2015 à Djibouti qui coïncidera avec l’anniversaire de la Reine Elizabeth II qui sera accueillie sur l’un des navires de la Marine Royale du Royaume Uni. Le chargé d’affaires de l’ambassade britannique en Ethiopie, Simon Day, a effectué mardi 17 février dernier un court séjour à Djibouti afin d’évaluer l’environnement d’affaires et de cibler d’éventuelles opportunités d’investissements dans des projets prometteurs. Dans ce cadre, le visiteur a pu s’entretenir avec le président de l’Autorité des ports et des zones franches de Djibouti. Citons en l’occurrence Aboubaker Omar Hadi qui lui a présenté l’ensemble des projets d’infrastructures portuaires, aéroportuaires, routiers et ferrés dont la couverture sera nationale et régionale. Notons au passage que le diplomate britannique a visité le Port de Djibouti SA, le Terminal à conteneurs de Doraleh ainsi que le complexe polyvalent de Doraleh en cours de construction. L’un des objectifs de la récente visite de travail de Simon Day est la préparation de la venue d’une mission commerciale du Royaume-Uni en avril 2015, à Djibouti, qui coïncidera avec l’anniversaire de la Reine Elizabeth II qui sera accueillie sur le navire de la Marine royale britannique. L’arrivée prochaine de cette mission commerciale au pays s’inscrit dans le prolongement du sommet international, dont le thème portait sur les affaires, qui s’était tenu à Londres au mois mai 2013. Sommet auquel avait participé le chef d’Etat djiboutien à la tête d’une forte délégation composée de ministres et d’hommes d’affaires. Un panel d’entreprises britanniques avait alors manifesté son intérêt pour explorer les opportunités d’investissements en République de Djibouti. Et ce après la présentation qui leur avait été faite des projets portuaires et aéroportuaires, industriels et financiers en cours de réalisation sous les cieux djiboutiens.