AFFAIRES

East AFrica Bank lance ses cartes de paiement bancaires MasterCard
2015-09-03 ADI

Jtb7o%3d&expires=1516672669

A l’occasion du lancement de son nouveau produit bancaire, la carte de paiement MasterCard, la East-Africa Bank a invité hier un parterre de personnalités issues des milieux d’affaires autour d’un copieux déjeuner au Kempinski Palace.

De hautes personnalités publiques, des commerçants de la place ainsi que les clients les plus importants de la banque ont été invité à ce banquet offert par le DG de l’"EAB".

De quoi s’agissait-il ? La Banque de l’Afrique de l’Est venait signer un partenariat stratégique avec les plus hauts dirigeants de la société MasterCard pour l’introduction de la première carte de paiement bancaire Mastercard co-brandée à Djibouti, avec le déploiement de 5000 cartes de débit MasterCard.

La convention de partenariat augure une collaboration encore plus accrue et plus large entre la banque de l’Afrique de l’Est et MasterCard Afrique. Ainsi, c’est toute une large gamme de solutions de paiement électronique qui sera introduit dans le pays, et mis à la disposition de tous les citoyens.

"A ce jour, seulement 5% de la population à Djibouti possède actuellement une carte de paiement, et le pays est fortement tributaire de la trésorerie. Les salaires sont versés directement sur un compte bancaire, mais comme beaucoup de gens ne disposent pas de carte de paiement, il est difficile pour eux d'accéder à leurs fonds. Il en va de même pour la Somalie où la carte MasterCard sera disponible maintenant via Dahabshill Bank", a déclaré le directeur général de la Banque de l’Afrique de l’Est, M. Hirsi Dirir, devant un parterre d’invités.

M. Hirsi Dirir, n’a pas manqué de se féliciter de ce partenariat qui ouvre une ère nouvelle dans le système bancaire djiboutien encore en friche et handicapé par de vieilles pesanteurs et des méthodes archaïques.

Car faut-il le rappeler, le déplacement de trésorerie avec l'introduction de solutions plus sûres, pratiques de paiement électronique permettra de développer un pays financièrement plus inclusif.

Selon la Banque mondiale, Djibouti a un taux d'exclusion financière de 87,7%, ce qui signifie que la majorité des "un million de citoyens djiboutiens" sont exclus du système bancaire ou sous-bancarisées.

Anthony Karingi, directeur régional de MasterCard, a affirmé de son côté, que "les titulaires de carte MasterCard auront plus facilement accès à leurs fonds. Ils sont en mesure d'utiliser leur carte de paiement dans tous les points de vente à Djibouti, mais aussi dans 210 pays à travers le monde, où la MasterCard est acceptée. Ainsi, ils pourront faire leurs voyages à l'extérieur du pays de manière plus facile et plus sûre".

M. Karingi a poursuivi : "l’engagement de son entreprise dans la zone de l’Afrique orientale, et combien il était impatient de travailler aux côtés de la Banque de l’Afrique de l’Est afin de faire de Djibouti une économie plus inclusive, et qui soit moins dépendante des mouvements de trésorerie".

Pour sa part, M. Ali Daoud, haut cadre de la Banque Centrale de Djibouti, a souligné combien ce nouveau produit projetait le secteur bancaire dans une ère nouvelle et prometteuse.

A ce titre, a-t-il indiqué, la Banque Centrale de Djibouti travaille afin d’améliorer et rehausser les services bancaires offert au grand public.

"Même si le secteur bancaire vit aujourd’hui une dynamique, nos efforts convergent vers une meilleure pénétration et une diffusion plus large des services bancaires dans le tissu social et mettant l’accent sur l’accès de toutes les couches sociales aux services bancaires. L’arrivée de la carte de paiement MasterCard apporte une solution innovante et renforcera la tendance à la bancarisation et au développement des infrastructures bancaires de la place", a-t-il indiqué.