Avis d'Appel d'Offres National

Caisse Populaire d’Epargne et de Crédit

Vers une autonomisation de la CPEC du Sud
2012-04-08 La Nation n°71

Le Directeur général de l’Agence Djiboutienne pour le Développement Social (ADDS), M.Mahdi Mohamed, a entamé jeudi dernier une tournée à Ali-Sabieh, où il a visité la Caisse Populaire d’Epargne et de Crédit (CPEC) du Sud et la centrale solaire d’Ali-Addeh.

Jeudi dernier, le directeur général de l’ADDS, M.Mahdi Mohamed, accompagné des cadres de l’agence, a entamé une visite de prise de contact à la Caisse Populaire d’Epargne et de Crédit du Sud.

Accueilli à son arrivée par le Préfet d’Ali-Sabieh, M.Mohamed Waberi Assoweh, la présidente du Conseil d’Administration de la CPEC , Mme Amina et les notables de la région, le Directeur général de l’ADDS a, dans la foulée, eu des entretiens avec les responsables de la CPEC du Sud.

Après les présentations d’usage, le nouvel homme fort de l’agence a eu droit à une rétrospective détaillée du fonctionnement de la CPEC du Sud qui regroupe la caisse d’Ali-Sabieh et celle de Dikhil.

Le gérant de la CPEC du Sud ainsi que la présidente du Conseil d’administration ont fait savoir à M.Mahdi Mohamed les difficultés qu’ils rencontrent dans leur quotidien comme celui du remboursement. Ils ont demandé dans ce sens l’aide des autorités locales comme le Préfet ou le Président du Conseil régional.

Les responsables de la caisse du Sud ont par ailleurs mis en lumière les difficultés rencontrées dans le recouvrement des créances pour les clients domiciliés hors d’Ali-Sabieh. D’où la nécessité d’un véhicule de fonction pour se rendre dans les villages de la région.

Une nouvelle stratégie pour la caisse… Après avoir prêté une oreille attentive aux propos des unes et des autres, le nouveau directeur de l’ADDS a présenté aux membres de la caisse la nouvelle stratégie de l’agence quant à sa politique de micro crédit.

‘’Les caisses populaires d’épargne et de crédit qui sont dorénavant sous la tutelle de la Banque centrale de Djibouti deviendront autonomes et travailleront désormais comme des banques’’ a dit le Directeur général de l’ADDS qui a demandé aux dirigeants de la CPEC du Sud de se préparer à relever ‘’cette lourde responsabilité’’. Selon Mahdi Mohamed, ‘’ la CPEC changera de mains au fur et à mesure au profit de la population’’.

A l’adresse des responsables de l’institution, le Directeur de l’ADDS a expliqué que ‘’ la caisse a pour obligation de relever le niveau de vie des populations nécessiteuses qui décideront de son fonctionnement et d’ajouter qu’elle ne sera pas éternellement assistée.

Sur sa lancée, le responsable a annoncé que la CPEC bénéficiera de quatre motos-taxis qui seront prochainement à Ali-Sabieh.’’ Ces motos taxis qui serviront aux transports de passagers dans la capitale assajog et sa banlieue seront revendues par la CPEC du Sud à des particuliers sous forme de crédit.

Dans le cadre des perspectives d’avenir pour la région, le Directeur général de l’ADDS a par ailleurs annoncé que l’agence comptait relancer très prochainement le projet de taille de pierres si cher à la région.

Dans son plaidoyer pour redynamiser les projets de l’ADDS pour la région, M.Mahdi Mohamed a annoncé la réhabilitation du marché d’Ali-Sabieh et la construction prochaine d’un centre de développement communautaire.

Après l’entretien avec l’équipe dirigeante de la CPEC du Sud, le Directeur général de l’ADDS s’est entretenu avec les clients de la caisse à qui il a exposé la nouvelle stratégie de l’ADDS en matière de micro crédit.

A l’issue de sa visite à la CPEC du sud, M.Mahdi a remis les clés d’un pick-up flambant neuf à la présidente du Conseil d’Administration de la caisse. Après sa visite de prise de contact à la CPEC du Sud, le nouveau directeur de l’ADDS, accompagné de cadres de l’agence, a été reçu par le Préfet d’Ali-Sabieh avec qui il a eu un entretien en présence de représentants du Conseil régional et des cadres de la préfecture.

L’entretien entre Mohamed Waberi Assoweh et le Directeur général de l’ADDS a essentiellement porté sur la CPEC du Sud et l’aide que pourraient fournir les autorités quant au bon fonctionnement de la caisse.

Les responsables de la caisse ont dans ce sens demandé au Préfet d’intervenir en tant qu’autorité compétente dans les litiges entre eux et les clients qui ne respectent pas le remboursement de leurs échéances.

Une initiative qui a été accueillie par le Préfet qui a déclaré ‘’qu’il est et restera à la disposition des responsables de la caisse’’