FMI

Le FMI demande à ses membres de tenir un engagement en faveur des pauvres
2012-05-02 Les Echos

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde, a exhorté mercredi les Etats membres de son organisation à tenir un engagement qu'ils ont pris pour permettre d'aider davantage les pays pauvres mais qui tarde à se concrétiser. Mme Lagarde a demandé dans un communiqué aux pays membres d'accélérer la mise en oeuvre de la promesse qu'ils ont faite par l'intermédiaire du Conseil d'administration lorsque celui-ci a décidé en février d'affecter à un mécanisme de prêt aux pays pauvres 1,1 milliard de dollars de profits réalisés sur les ventes d'or qu'il a réalisées en 2009-201O. Pour pouvoir entrer en vigueur, cette décision collective doit faire l'objet d'une somme d'engagements individuels des pays membres représentant au total 90% des montants ainsi promis pour financer la Facilité pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance. Au 30 avril, le total des engagements individuels représentait 48,7% de la promesse globale, indique Mme Lagarde, qui appelle les pays membres qui ne l'ont pas fait "à se joindre rapidement à cet effort mondial" pour que le Fonds puisse "mener à bien cette opération et assurer un soutien approprié aux pays à faibles revenus".