Finance

De Marrakech à Washington
2012-04-19 La Nation n°80

Mefip

Aussitôt après la clôture des assises fructueuses des institutions financières arabes à Marrakech, au Maroc, le ministre de l’Economie et des Finances, M, Ilyas Moussa Dawaleh en compagnie de certains responsables de son cabinet ministériel, s’est envolé pour Washington, la capitale des Etats-Unis, en vue de participer aux réunions de printemps des institutions de Bretton Wood.

A la tête d’une mission djiboutienne, le ministre de l’Economie et des Finances, chargé de l’Industrie et de la Planification, M. Ilyas Moussa Dawaleh, a quitté dimanche dernier le pays pour participer successivement aux travaux des assemblées annuelles conjointes des institutions financières arabes et du forum sur la Facilité Arabe de Financement des Infrastructures à Marrakech et aux réunions dites de printemps des institutions de Bretton Wood à Washington.

La délégation élargie conduite par le ministre comprenait notamment le Conseiller du Président de la République pour la Promotion des Investissements, les Secrétaires généraux des Ministères des Finances et des Affaires Etrangères, le Trésorier payeur national, les Directeurs généraux du FDED et de l’ANPI et le Directeur des Financements Extérieurs.

La délégation nationale a activement pris part aux réunions statutaires des institutions financières arabes portant essentiellement sur les bilans et les perspectives des ces outils pour le développement socio-économique du monde arabe. En marge des assises officielles, le ministre Ilyas Moussa Dawaleh a eu une série d’entretiens avec certains de ses homologues arabes.

Il a ainsi longuement discuté de la coopération bilatérale et de la nécessité de l’allégement de la dette contractée pour la mise en œuvre des projets sociaux avec les ministres des Finances respectifs du Royaume de l’Arabie Saoudite et du Koweït.

Sa rencontre avec le ministre des Finances du Royaume de l’Arabie a permis de dégager une convergence de vues sur la nécessité d’une intégration économique régionale.

Mieux, le ministre des Finances saoudien a énoncé l’établissement d’une coopération économique et commerciale tripartite entre le Royaume de l’Arabie Saoudite, la République de Djibouti et la République Fédérale Démocratique d’Ethiopie pour constituer le noyau et la base d’une coopération régionale durable.

En outre, M. Ilyas Moussa Dawaleh et son homologue koweitien ont convenu de l’activation prochaine de la commission mixte koweito-djiboutienne pour une plus grande interaction sur les différents aspects de la coopération bilatérale.

Le ministre djiboutien a également eu des contacts avec ses pairs des Emirats Arabes Unis, du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie et du Soudan. Toujours en marge des réunions de Marrakech, il a procédé à la signature de trois conventions financières.

Une convention de prêt a été signée par le grand argentier du pays et son homologue du Koweït pour le cofinancement du projet du port de Tadjourah.

Idem, le ministre de l’Economie et des Finances et le président directeur général du Fonds Saoudien pour le Développement ont paraphé deux conventions de don respectivement pour le financement des aires de jeux au bénéfice du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse et un ouvrage de retenue d’eau de surface au nord du pays.

Aussitôt après la clôture des assises de Marrakech, M Ilyas Moussa Dawaleh, en compagnie de certains responsables de son cabinet ministériel, s’est envolé pour Washington, capitale des Etats-Unis, en vue de participer aux réunions de printemps des institutions de Bretton Woods.