Monnaie & Crédit

Une bonne tenue au 4ème trimestre 2011
2012-05-02 La Nation n°88

Bbw%2bcqukm9b4o%3d&expires=1537395306

La situation monétaire, arrêtée au 31 Décembre 2011, donne une hausse de la masse monétaire sur un mois (+1,4%) et une diminution de 4,4% sur une période annuelle. Les avoirs extérieurs nets se sont fixés à 127,704 milliards de FD malgré un fléchissement mensuel de 3% et de 10,2% sur une année.

Les avoirs extérieurs nets des banques commerciales ont contribué à cette baisse avec une réduction de 5,2% et 12,8% respectivement sur un mois et sur un an.

Contrairement à un rythme annuel ou il a été constaté une baisse de 3%, les avoirs extérieurs nets des autorités monétaires ont montré une situation à la hausse de 2,8% sur un mois. Il est notamment observé un accroissement des crédits intérieurs tant mensuellement qu’annuellement pour atteindre 80,674 milliards de FD en décembre 2011.

Ce sont les crédits à l’économie qui ont soutenu cette hausse avec des accroissements de 3,1% et 2% respectivement sur un mois et sur un an et plus particulièrement par le secteur privé qui représente plus de 88% des crédits intérieurs.

Quand aux créances sur l’Etat, on observe une progression de 7,3% sur un mois et 27,4% sur un an. La masse monétaire a enregistré en Décembre 2011 une progression de 1,4% par rapport au mois de Novembre 2011 mais accuse le coup sur une année en affichant une baisse de 4,4, elle s’élève à 184,130 milliards de FD. Au 31 Décembre 2011, l’ensemble des dépôts ont diminué en glissement annuel hormis ceux en devises.

Ce sont les dépôts à vue qui ont participé à cette chute des enregistrements des dépôts avec une baisse annuelle de 11,8%. La monnaie fiduciaire n’a pas beaucoup varié et elle se situe en décembre 2011 à 20350 milliards de FD.

(Sources : Banque Centrale de Djibouti, Direction de l’Economie du MEFIP)